Cliquez ici pour connaitre un étirement de base pour arrêter d’avoir mal au dos

Étirement ensemble chaîne postérieure membres inférieurs


L’étirement chat-Kira est un étirement classique que « tout le monde connait », mais qui peut être fait de nombreuses façons. L’ensemble des muscles de l’arrière des jambes est étiré. Selon les personnes, les muscles qui entourent le bassin sont aussi étirés. Celui des fesses et du bas du dos.

Cet étirement est la base de ceux qui veulent arrêter d’avoir mal au dos. C’est peut-être contre-intuitif, mais pour arrêter d’avoir mal au dos, il faut commencer par étirer les jambes.

A propos de l'auteur

Imaginez une plage de sable fin, des cocotier et une douce brise qui caresse votre peau. Vous êtes au bout du monde à Tahiti. Votre bungalow sur pilotis donne accès à la mer sur trois côtés et un cocktail de fruits frais vous attend sur la table. C'est dans ce pays de rêve que Rodolphe est né. Après une enfance heureuse à travers le monde (France, Djibouti et Madagascar) il fait ses études à Aix-en-Provence et réussit à 21 ans, le concours de Saint-Cyr. C'est là qu'il est formé par les plus grands athlètes du bataillon de Joinville. Il apprend la pédagogie sportive et l'art d'amener une section (30 personnes) à un niveau physique optimal. Il réussit avec brio ses différents stages militaires. Stage de survie en jungle. Stage en milieu désertique. Stage commando (il détient le plus haut diplôme: celui d'instructeur) Il est formé au corps à corps et détient le diplôme de moniteur des techniques d'intervention opérationnelles rapprochées. Formé à la gestion du stress, il a aussi été initié à la sophrologie. En dehors de la formation physique, il choisit de faire un mémoire de communication qu'il effectuera en Argentine à l'université Torquato di Tella. Après 12 ans à exercer le métier de soldat, il décide de se reconvertir et de monter son entreprise. Il vit actuellement à Tahiti et souhaite par le blog mes-etirements.com transmettre ce qu'il a appris au cours de sa carrière militaire. A l'ère du fitness à outrance, il se rend compte des ravages d'une culture du corps axée sur la performance. Dans les étirements qu'il conseille, il privilégie une véritable écoute de soi et une philosophie orientée sur l'ouverture d'esprit et la mobilité du corps par la souplesse et la respiration.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.